// Vous lisez...

Alexandre

Alexandre

Alexandre était un garçon passionné. Ses passions, il les exprimait souvent à ses amis et ses parents. C’était : Madagascar, la médecine, la technologie et l’art moderne. Sans oublier ses sœurs, ses parents, ses amis qu’il entraînait dans ses rêves généreux.

À 26 ans, il lui restait un semestre d’internat à valider pour être anesthésiste-réanimateur. Lorsqu’il nous a quitté, un souffle fantastique d’amitié, d’affection, d’amour a mobilisé ses professeurs, ses confrères, ses ami(e)s. Des centaines de témoignages sont parvenus à ses parents, parlant d’Alex le médecin, l’ami, le frère.

Ses parents ont découvert une autre face d’Alexandre. Il la gardait pudiquement, parlant peu de lui-même. Ses proches de Dijon, de Besançon, de Dôle nous ont décrit la qualité de son travail de médecin, ses compétences, son humanité et sa générosité, son attention aux autres.

En même temps, ses amis manifestaient combien Alexandre était proche. Cet extraordinaire courant d’émotion et d’amour s’est exprimé spontanément devant ses parents. La douleur n’est pas partie, elle reste présente. Mais elle a pris un sens grâce à ces paroles, ces gestes, ces regards d’amitié vraie.

Cette force merveilleuse conduit les parents d’Alexandre à réaliser, avec ses amis, un de ses grands rêves. Un rêve qui marie deux de ses grandes passions : la médecine et Madagascar. C’est pourquoi l’Association Alexandre Potier est née.

De nombreux amis ont envoyé spontanément leur témoignage sur Alexandre. Des extraits des lettres reçues seront progressivement publiés sur le site. Si vous souhaitez apporter votre témoignage, n’hésitez pas à utiliser le forum du site.

Commentaires